10/10/2012

Qui peut m'aider à écrire mon CV?

03_1543.jpgSe doter d’un bon CV est une étape cruciale dans la recherche d’un emploi. C’est pourquoi il peut être intéressant de faire appel à des professionnels pour vous aider à le rédiger. Différentes options s’offrent alors à vous. En voici quelques-unes.


1. Le réseau public: Forem et Actiris

Il existe tout d’abord une série d’institutions publiques spécialisées dans l’aide à la recherche d’emploi. Parmi celles-ci, les Carrefours Emplois Formation Orientation (CEFO) du FOREM offrent différents services vous permettant de rédiger un CV. « Vous pouvez écrire votre CV au brouillon dans un espace prévu à cet effet », explique Isabelle Jadoul, conseillère Emploi-Orientation au CEFO de Liège. « Ensuite vous pouvez le faire relire par un conseiller durant les tables de relecture organisées tous les jours. Enfin, vous pouvez également participer à un atelier collectif « CV» après vous être préalablement inscrit sur la base d’un métier pour lequel vous souhaitez postuler ».

À Bruxelles, Actiris offre le même type d’accompagnement, notamment à travers son service Guidance Recherche Active d’Emploi. Grâce à ce dernier, vous pouvez participer à des sessions de groupes ou bien bénéficier de modules d’assistance individuelle, selon vos besoins. Des Ateliers de Recherche Active d’Emploi sont également organisés par des partenaires d’Actiris. Ici aussi vous pourrez bénéficier de conseils sur les différentes techniques de recherche d’emploi, notamment concernant la rédaction de votre CV.

2. L’associatif

Vous pouvez également vous tourner vers des solutions associatives, comme le réseau d’écrivains publics mis en place par l’organisation Présence et Actions Culturelles (PAC) sur tout le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces derniers assurent des permanences hebdomadaires et gratuites pour vous accompagner dans la rédaction de documents divers, dont les CV.

Idem pour le Centre d’Action Laïque (CAL), qui propose quant à lui un service d’aide spécifique à la rédaction de CV et de lettres de motivation. Rappelez-vous en effet que si le métier d’un écrivain public est bien l’écriture, la rédaction d’un CV est avant tout un exercice de marketing. Vous pourriez dès lors préférer vous adresser à une personne davantage spécialisée dans ce dernier domaine.

3. Les coachs professionnels

De nombreux « coachs » s’offrent  ainsi de vous aider dans vos démarches de recherche d’emploi, cette fois moyennant rétribution. L’avantage c’est que vous bénéficiez d’un suivi approfondi et personnalisé. L’inconvénient c’est que ça coûte de l’argent. Et les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. En effet, n’importe qui peut s’auto-proclamer coach. Il est donc essentiel de bien faire son choix. Privilégiez le bouche à oreille. Et prenez soin de vous renseigner sur l’expérience de votre coach, sur son parcours, etc. Un bon coach devrait au moins avoir lui-même une expérience de recruteur.

Niveau tarif, comptez entre 15 et 30 euros pour une simple correction et/ou rédaction de votre CV. Mais la plupart des coachs proposent des formules plus complètes, dont le CV n’est qu’une étape. Le coaching implique en effet un travail sur soi pour des personnes généralement en manque de confiance. Si vous êtes plutôt à la recherche d’une solution clé en main, ce n’est probablement pas la bonne option.

4. Le « prêt-à-poster »

Pour des solutions de ce type, vous pouvez toujours vous tourner vers un des nombreux sites qui proposent des services de rédaction de CV « clés-en-main », à l’image de « CV FIRST » ou « CV Premium ». Pour des tarifs démarrant aux alentours de 115 euros, ceux-ci vous fournissent un CV « prêt-à-poster » avec, selon la formule choisie, la possibilité de l’avoir également en anglais ou de bénéficier des conseils d’un coach durant une semaine.

Texte: Cédric Leterme