30/09/2012

Les métiers dans les coulisses de l’hôpital

santé,hôpital,chu de liègeLes professions méconnues sont nombreuses dans le secteur des soins de santé.

Sur le plan de l’emploi, si on pense systématiquement à médecin, infirmière ou personnel soignant quand on parle de l’hôpital, on imagine moins la présence de métiers plus méconnus ou insolites au sein de ces établissements de soins. Pourtant, ils représentent souvent plusieurs centaines d’emplois…


Le Centre Hospitalier Universitaire de Liège (CHU) est le premier employeur de la région liégeoise, avec pas moins de 4.894 travailleurs (chiffres 2011). Parmi eux, 1.837 emplois de personnel soignant (aides-soignantes, notamment) mais aussi 936 administratifs, 691 médecins (auxquels s’ajoutent environ 300 assistants en formation) et 640 personnes dans le paramédical (kinés, logopèdes…). « À côté de ces métiers, nous avons également environ 700 personnes de maîtrise et des gens de métier », explique Pierre Gillet, directeur médical du CHU de Liège. « Le plus exceptionnel, peut-être, c’est que nous employons un… tapisseur qui répare les chaises. Nous avons aussi, par exemple, deux esthéticiennes (qui s’occupent entre autres de personnes souffrant de cancers), du personnel bio-médical (qui fait de la recherche & développement, notamment), des qualiticiens pour accréditer les procédures, un bio-ingénieur de Gembloux qui contrôle la qualité des plats servis aux patients ou encore des goûteurs pour ces plats, un plombier, du personnel de maintenance, des ouvriers, des éducateurs pour la revalidation sans oublier les pharmaciens, les logisticiens, les brancardiers, les électriciens ou même les informaticiens et un photographe au service de la communication. On a aussi des enseignants pour les enfants hospitalisés, une activité sous-traitée à une école de la Communauté française », ajoute Pierre Gillet, rappelant que son établissement est une source d’emplois importante pour la région liégeoise.

Médiateur interculturel

Même son de cloche dans l’autre grand hôpital de la région, au Centre Hospitalier régional de la Citadelle. « Peu de gens réalisent, en définitive, qu’il y autant de métiers au sein d’un hôpital. Si on s’attend à trouver des médecins et des infirmières, il est parfois surprenant d’y trouver certains métiers comme des architectes, des chauffagistes, des dessinateurs techniques, des électromécaniciens, des chauffeur-livreurs, des acheteurs ou encore un médiateur interculturel, un juriste, un électricien, un menuisier, un éducateur, un chargé de communication… sans oublier les employés administratifs et les ouvriers des différents secteurs », précise Olivier Moch qui travaille au pôle Ressources Humaines et Communication de la Citadelle. Cet établissement compte quelque 3.600 travailleurs dont près de 1.200 infirmiers/infirmières, auxquels on ajoute 400 médecins indépendants. « Dans le secteur de la santé, on peut ajouter des analystes en labo, des pharmaciens, des orthoptistes, des psychomotriciens, des auxiliaires de stérilisation, des technologues de laboratoire médical ou encore des techniciens en imagerie médicale, des esthéticiens cliniques... », détaille Olivier Moch. « Nous avons quelque 180 métiers différents dont une cinquantaine de spécialités médicales », ajoute-t-il. Parmi les métiers qu’on ne s’attend pas à trouver au sein d’un hôpital, épinglons le prêtre (ou le religieux d’autres confessions) appelé pour donner l’extrême onction. Il convient d’y ajouter toute une série de métiers bénévoles qui gravitent autour des hôpitaux comme les personnes qui s’occupent des chiens qui rendent visite aux enfants malades ou encore la personne qui endosse le costume de Saint-Nicolas pour l’occasion.

Laurence BRIQUET

Publié dans Infos carrières | Tags : santé, hôpital, chu de liège |

Les commentaires sont fermés.